laNef

villeSansVoiture

xubuntu

Mot-clé - ENSEIGNEMENT

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 18 septembre 2014

Question écrite relative au contrôle biométrique des collégiens des Hauts-de-Seine

jeudi 10 juillet 2014

Demande de dotation horaire complémentaire pour le collège Maison Blanche de Clamart


Monsieur Le Recteur,

Par la présente, je souhaite relayer les inquiétudes des fédérations de parents d'élèves concernant la faible dotation horaire destinée au collège Maison Blanche de Clamart pour l'année 2014-2015.
Si la situation n'évolue pas d'ici la rentrée, celle-ci se fera avec des classes de 33 élèves pour le niveau 6ème ce qui ne me semble pas acceptable.
Contrairement à ce qui semble se déduire de vos arbitrages, le collège Maison Blanche n'est certainement pas en tête des collèges les plus favorisés si j'en juge, notamment, par le financement d'un poste de médiateur éducatif par le Conseil général depuis plusieurs années.
Chacun peut comprendre que des moyens nouveaux soient prioritairement investis dans des collèges en difficulté. Mais il est essentiel, après les réductions des années 2007-2012, de maintenir les dotations d'enseignement pour le bon fonctionnement de cet établissement, ce qui n'est pas le cas à ce jour.
Nul doute que si rien ne change, la rentrée sera délicate, y compris en matière de contestation locale.
Dans l'espoir d'une suite favorable, recevez, Monsieur Le recteur, mes plus cordiales salutations.

Vincent Gazeilles

Conseiller général des Hauts-de-Seine
Canton de Clamart
contact@gazeilles.net
01 40 95 14 31
http://www.gazeilles.net

Pas de réponse officielle mais j'ai appris, via la FCPE, qu'une 7ème division de classe de 6 ème serait ouverte à la rentrée.
Bravo à toutes celles et ceux qui se sont battus pour ce résultat.


dimanche 6 juillet 2014

College Maison Blanche toujours sous doté en moyens humains

J'étais jeudi dernier au conseil d'administration du collège Maison Blanche de Clamart, établissement qui, à l'évidence, reste à la traîne des dotations d’État en matière de moyens pédagogique mis à disposition des élèves.

Pour septembre 2014, l'Inspection académique confirme des classes de 6eme à 33 élèves par classes, du jamais vu depuis 10ans, à une époque où le collège était plein comme un oeuf, ce qui n'est plus le cas.

Une situation inacceptable pour les parents d'élèves que je comprends totalement. Comme l'an passé, si l'on peut comprendre que des moins prioritaires importants soient principalement ciblés sur les établissements les plus en difficulté, le maintien des moyens à Maison Blanche est le minimum après tant d'années de coupe sous régime UMP.

En matière d'enseignement public, il est bien triste de constater que les moyens pédagogiques continuer de se réduire. Si rien ne bouge, la rentrée scolaire sera sans doute extrêmement militante...

mercredi 12 février 2014

Problème de dotation horaire au collège Maison Blanche

J'étais hier matin en compagnie des parents d'élève du collège Maison Blanche pour contester la trop faible dotation d'heures d'enseignement proposée pour la rentrée scolaire 2014.

Maison Blanche n'est pas le collège le plus en difficulté certes, mais, dans les Hauts-de-Seine, se retrouver en avant dernière position juste avant Neuilly-sur-Seine pose question *.

Le soir même, en Conseil d'administration du collège, la principale expliquait que le choix de répartition des heures de cours amenait soit à perdre des ateliers d'enseignement et d'accompagnement (notamment pour les élèves dyslexiques), soit à garder presque tous les enseignements actuels moyennant des classes de 6eme à 31 voire 32 élèves.

De plus, le recours accru aux heures supplémentaires empêche la nomination stable de nouveaux jeunes enseignants.

J'avais compris que la priorité de François Hollande était l'éducation... Faudra t-il réoccuper le collège comme du temps de Sarkozy ? Souhaitons que non.

A défaut d'augmenter les moyens qui sont, nous dit on, ciblés sur les primaires et les secteurs en difficultés, la stabilité stricte est le minimum.



* selon un ration nombre d'heures d'enseignement sur le nombre d'élèves.

dimanche 14 juillet 2013

Accord UMP-PS : 1000 logements étudiants détruits à la résidence universitaire d'Antony

Il est des accords qui font mal. Il y a quelques jours, le gouvernement socialiste a validé la disparition de 1000 logements sociaux pour étudiants dans la résidence universitaire d'Antony.
A la manœuvre, la communauté d'agglomération UMP des Hauts de Bièvres qui a, depuis longtemps, quelques juteuses opérations de promotion privée dans son sac. 

Engagé sous l'ère Sarkozy qui avait même fait voté une loi spéciale pour ce genre de reprise de résidences étudiantes, c'est finalement ce gouvernement socialiste qui parachèvera cette disparition partielle.

Avant même la validation par le Conseil général des Hauts de Seine, partenaire attentif aux promoteurs, les engins de destruction étaient à l’œuvre.
Comme mes collègues communistes et citoyens, j'ai voté contre cette décision, les élus socialistes du Conseil général préférant ne pas se mouiller en ne prenant pas part au vote.

Un bien triste épisode pour le logement étudiant d’Île de France et pour cette résidence qui, comme le souhaitait la région, pouvait largement être réhabilitée.

lundi 1 juillet 2013

Demande de retour en régie directe pour la gestion des cantines scolaires

- page 1 de 7