laNef

villeSansVoiture

xubuntu

jeudi 31 mars 2016

LOI TRAVAIL : STOP

Exigeons le retrait de ce texte qui en dit si long sur l'état d'esprit du gouvernement Hollande.

Faut-il aider à licencier pour réduire le chômage ?

Faut-il réduire le droits aux allocations chômage pour les plus de 50 ans ?

Faut-il croire le Medef et penser que le sous emploi en France est la conséquence des jugements prud’homaux ?

Assez de mensonges socialistes et de collusion avec la droite la plus ringarde

Pour travailler ce qu'il faut, travailler tous et vivre mieux

Oui aux partage des richesses, oui au partage et à la réduction du temps de travail

Non à la dérive vers des emplois jetables

mercredi 20 août 2014

Demande d'engagement en faveur d'une nouvelle démarche générale de réduction du temps de travail

mercredi 19 février 2014

suivi des chiffres du RSA

Les données de suivi des personnes bénéficiaires des minima sociaux arrivent, avec quelques mois de retard, jusqu'aux élus.

Pour le 3ème trimestre 2013, le nombre de personnes bénéficiaires du revenu de solidarité est de 1144 à Clamart sur 38109 au total dans les Hauts-de-Seine.

Une hausse lente et persistante.

lundi 27 janvier 2014

Soyons tous profs de ski

Entendu ce soir que les députés allaient mettre en place un dispositif législatif permettant de réduire l'activité des professeurs de ski les plus âgés afin de permettre aux jeunes de trouver un emploi.
Mais quelle idée géniale ! Partager le temps de travail pour que chacun en ait un !

Une seule question évidemment, puisque nous ne sommes pas tous les rois de la godille : le parti socialiste élargira t-il cette mesure aux accordeurs de violes de gambe ou ira t-il plus loin ?

Voir aussi Hollande, sans réduction massive du temps de travail, tu n'y arriveras pas !

jeudi 5 septembre 2013

Coups de feu dans les Hauts de Seine

Il y a deux jours, à deux reprises, des coups de feu ont été tirés à Colombes, dans le cadre de guerre de dealers, de territoire et d'économie souterraine, suite d'une longue série commencée il y a presque deux ans. Il y a quelques jours c'était à Clamart. il y a quelques mois c'était à Gennevilliers et à Asnières, avec un mort.

La police et la justice font leur travail, avec les moyens qui sont les leurs. Le Conseil général pointe aux abonnés absents concernant une dynamique forte d'insertion par le logement ou l'économie sociale et solidaire.

Face à des populations légitimement inquiètes, voire effrayées, il est essentiel de continuer à demander des "mesures de fond" pour contrer les tenants de l'ordre du flashball et de l'escalade policière car ce sont eux les doux rêveurs.

Comme dans tant d'autres pays, faute de justice sociale, notre société de chômage massif devient inexorablement plus violente et ça ne pourra qu’empirer.
Des riches toujours plus riches, des pauvres toujours plus pauvres et aucune démarche de partage du travail (via une RTT générale) indispensable pour donner une once d'espoir et d'avenir à une jeunesse souvent complètement déconnectée et rejetée par un système élitiste.

C'est notre devoir et celui de tous ceux qui voient cette spirale infernale à l’œuvre de dénoncer, y compris face à des populations qui subissent quotidiennement les effets de cette détérioration sociétale, l'incapacité des gouvernements successif PS comme UMP à changer profondément la donne.

vendredi 30 août 2013

Retraites. Rien de neuf ou presque

Alors que les français sont encore partiellement en vacances, le gouvernement a annoncé sa réforme des retraites via une hausse des cotisations vieillesse dès 2014 et un allongement de la durée de cotisation jusqu'à 45 ans en 2035.
 
A quelques détails près, dont un traitement particulier pour les emplois pénibles à affiner, nous sommes sur la même base que ce que proposait l'UMP : travailler plus longtemps ;-(

Pourtant, les millions de chômeurs ou les seniors virés avant leur fin de carrière ne pourront évidemment pas profiter de ce dispositif. Ce sont donc les salariés encore en place et les entreprises qui financeront, pas assez c'est certain, si l'on veut assurer une retraite convenable à chacun.

"Pour rétablir durablement l'équilibre des régimes, il n'y a pas d'autre solution que d'allonger la durée de cotisation nécessaire pour bénéficier d'une pension à taux plein", a précisé Jean-Marc Ayrault.
Ce manque d'imagination au pouvoir est assez consternant.
Ainsi, comme l'UMP, le PS évite de s'attaquer au problème de fond : le chômage de masse qui induit mathématiquement un manque de cotisants pour les retraites, mais aussi pour la sécu notamment.

De plus, en matière de projet de société, faire travailler les salarié âgés plus longtemps alors que des jeunes restent sans boulot est une aberration coupable.

Vive la retraite à 60 ans et la réduction du temps de travail.

Fervent partisan de la réduction du temps de travail pour travailler moins, travailler tous et vire mieux, je ne voterai donc pas ce texte. Ça tombe bien, je ne suis pas parlementaire.

- page 1 de 2