laNef

villeSansVoiture

xubuntu

Mot-clé - DROITS HUMAINS

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 25 septembre 2016

Dérive policière sur des élus de la République. Stop !

https://www.change.org/p/comit%C3%A9-de-soutien-pour-jean-luc-munro-et-son-v%C3%A9lo-pour-la-d%C3%A9fense-de-jean-luc-munro-engag%C3%A9-pour-les-droits-humains

 

Je vous invite à signer la pétition ci-dessus…

mardi 5 mai 2015

Non au flicage généralisé

Je relaie ici les appels d'une des associations opposantes au flicage numérique de notre société.

Comme beaucoup, je suis certain que la surveillance de masse des populations ne sera pas un gage de sécurité à venir, bien au contraire.

Le partage des richesses et du travail serait plus efficace. Mais cela non plus, les socialistes ne l'ont pas compris.

http://www.laquadrature.net/fr/loi-renseignement-derniere-ligne-droite-a-lassemblee-resistons

lundi 27 octobre 2014

Gouvernement socialiste et maires UMP unis pour détruire les logements des plus fragiles à la veille de la trêve hivernale

Dans le cadre de la circulaire interministérielle du 26 août 2012 relative à l’anticipation et à l’accompagnement des opérations d’évacuation des campements illicites, l’État a confié à Adoma une mission de diagnostic sanitaire et social aux fins d'accompagnement social et d'insertion des habitants du bidonville situé près du rond-point du Petit-Clamart à Châtenay-Malabry.

Mais parallèlement à cette initiative qui nécessite un délai raisonnable de mise en œuvre, l’État entend procéder à l’évacuation brutale et immédiate du bidonville. Celle-ci serait programmée dans les prochains jours pour éviter de tomber sous le coup de l’interdiction de la trêve hivernale.

L'association Clamart citoyenne et ses élus dénoncent cette tentative de passage en force de l’État socialiste, étonnamment prompt à suivre à la lettre les positions stigmatisantes des maires UMP du secteur.

Les conditions de vie du bidonville sont évidemment inacceptables à notre époque. Mais la nécessité de résorber ce problème doit conduire à offrir aux personnes des conditions d’insertion sérieuses et décentes. La préfecture doit attendre les conclusions du diagnostic qu'elle a elle-même demandé. Comment mettre en œuvre les préconisations d’Adoma si les familles sont évacuées, dispersées, et pour certaines, expulsées hors de France ?

L'association Clamart Citoyenne demande au ministre de l'intérieur de surseoir à cette évacuation prématurée et apporte tout son soutien aux associations (Ligue des droits de l'Homme, Amnesty International, Secours catholique, ATD Quart Monde, Rom Europe) qui participent depuis cinq ans à l'accompagnement des habitants concernés . Elle agira par tous les moyens à sa portée pour empêcher une évacuation indigne, inefficace, inhumaine et démagogique.

Vanessa Jerome, Pierre Carrive, Vincent Gazeilles

Élus locaux et membres de l'association Clamart Citoyenne


Contacts :
Vanessa Jérome vanessa.jerome@clamart-citoyenne.fr 06.12.70.76.64
Pierre Carrive pierre.carrive@clamart-citoyenne.fr 06.62.47.24.60
Vincent Gazeilles contact@gazeilles.fr 01.40.95.14.31
Nathalie Levray nathalie.levray@wanadoo.fr 06.33.30.50.22

jeudi 18 septembre 2014

Question écrite relative au contrôle biométrique des collégiens des Hauts-de-Seine

mardi 10 juin 2014

Des grêlons, des ballons, et l'écologie au pilon

« On n'a jamais vu ça ». Voilà ce que disait un monsieur dépité après que les grêlons ont dévasté sa toiture et sa maison.
Si la manifestation climatique est violente, et elle le sera de plus en plus nous disent les spécialistes, la réflexion collective et journalistique, elle, ne l'est pas.
Tant que les assurances payent pour compenser les effets des désordres climatiques que nous contribuons à amplifier, le choc sera amorti.  Puis un jour, nous serons sans recours. On n'aura jamais vu ça.

« On n'a jamais vu ça ». Voilà ce que pensait un supporter en voyant l'état d'inachèvement d'un stade géant pour une coupe du monde de football qui coûtera des millions d'euros et détruira un peu plus l’Amazonie et la planète. Un mondial brésilien près des bidonvilles, pour que le rêve du sport fasse oublier la misère et la démission d'un gouvernement, un de plus, qui préfère les paillettes à la réponse aux besoins essentiels de ses habitants. Un jour, peut-être très bientôt, des habitants mécontents sortiront dans la rue pour crier leur colère et casseront les jouets de ces grands garçons qui courent en short après un ballon. On n'aura jamais vu ça.

jeudi 27 mars 2014

L'argent chinois n'a pas d'odeur

Accueil en grandes pompes du Président chinois pour signatures de contrats d'Airbus, de voitures, d'hélicoptères.
26 milliards d'euros potentiels pour des produits polluants made in France, cocorico !

Et à par ça ? Les droits de l'Homme, les prisonniers politiques, le Tibet, la destruction de la planète made in China ? Quelle évolution ? Quelles promesses ?

Silence radio.

Avec un poids de moins de 1 % du marché chinois, la France est elle capable de dire un mot ?

Visiblement non. En privé nous dit-on. Magnifique.

- page 1 de 3