L’enquête publique concernant le Schéma Directeur Île-de-France (SDRIF) 2013-2030 démarre et il faut se mobiliser car ce projet n'est pas satisfaisant sur plusieurs points pour le moment.
Ce schéma vise à planifier la façon dont la région va se construire à l'avenir et il s'impose aux plans municipaux d'urbanisme.
Mercredi dernier, une réunion organisée par la région à la maison de la chimie a permis de lister quelques points sur lesquels il y a matière à discuter.

Exemple : le discours est que ce nouveau SDRIF doit aider à protéger les espaces verts et agricoles du grignotage urbain. Parfait ! Mais concrètement, on nous précise que le droit à rogner sur ces territoires non construits sera de 1328 ha par an jusqu'en 2030 !
D'après un des intervenants, c'est à peu près l'équivalent de ce qui se fait aujourd'hui. Cherchez l'erreur... et cherchez les innombrables élus ravis de faire du développement de tout et de n'importe quoi sans aucune réflexion annexe. Les betteraves ne votent pas hélas.

Le temps de l’enquête publique doit nous permettra de renforcer le projet vers davantage de solidarité et d'écologie.

Au menu :

  • soutenir la préservation effective des terres agricoles et naturelles (montjean, saclay, etc..)
  • soutenir une certaine densification en ville déjà dense mais aussi dans les villes et villages peu denses de grande couronne (à ce jour étrangement exonérée de densification !)
  • rediscuter l'augmentation de 1 à 2 millions d'habitants supplémentaires (avec les infrastructures qui en découlent comme tout le Grand Paris Express) et coupler ce dossier avec une réflexion alternative sur l'aménagement du territoire national
  • engager une coopération solidaire inter-régionale pour un rééquilibrage économique province/paris
  • prendre en compte la problématique des marchandises (transport, plate forme de transfert, stockage etc..)


Oui, il y a du pain sur la planche.

infos ici http://www.enquetespubliques.iledefrance.fr/lenquete-publique-sur-le-sdrif/lenquete-publique/les-modalites