UMP comme Parti socialiste, même déconvenue : le Dieu croissance n'est pas conciliant malgré les sacrifices humains auxquels le MEDEF nous invite.

Et non, la croissance ne reviendra pas de sitôt. La fin d'un monde ultra développé et la hausse progressive des matières premières déboulonne durablement ce mirage.
Tant mieux si l'on juge que cette croissance de tout et de n'importe quoi est très largement responsable de la destruction de notre planète.

A chômage de masse et situation gravissime, la seule sortie de crise possible passe par deux axes.

Une évolution industrielle vers le secteur de l'environnement

  • rénovation et réhabilitation thermique des logements,
  • plan de développement des énergies renouvelables
  • plan pour l'agriculture biologique et ses filières a forte main d’œuvre

Une réduction générale, rapide et massive du temps de travail

C'est en partageant le travail (et donc la richesse) que nous parviendrons à enrayer les effets nuisibles du chômage sans déstabiliser toute notre société.

    Passage à 4 jours par semaine pour toutes et tous !
Un maintien du salaire pour les salariés à moins de 1,7 SMIC, participation progressive ensuite. Hausse des impôts sur les hauts revenus pour participer à cet effort national.

  • du temps pour soi,
  • du temps de travail libéré pour d'autre
  • davantage de cotisants pour alimenter les fonds santé et retraite


L'absence de réflexion à ce sujet est habituelle pour l'UMP, elle est consternante pour le parti socialiste, totalement en panne d'idées et de solutions.

La Réduction du Temps de Travail ou le chaos et la violence sociétale... C'est au choix...